M. le Chef de mission bloqué par un bourbier, est accueilli par M le Chef de village.

LE CHEF DE MISSION (Pour faire diversion) : Toutes mes félicitations une fois de plus, Monsieur le Directeur et Chef de Village ! Deux femmes et douze enfants par ces temps de crise, il faut le faire ! Vous gérez chez vous un magnifique exemple de cohabitation pacifique ! Non, non, ne protestez pas : Je suis absolument sincère ! Je me demande ce que ferait mon épouse à moi si jamais je débarquais à la maison flanqué d’une superbe… ah non ! Mieux vaut ne pas imaginer ce que mon épouse ferait ! (Autres éclats de rire).
JACQUES (Hilare) : Ce qu’elle ferait, Madame votre épouse ‘.’ Moi Je vais vous dire ce qu’elle ferait ! Telle que je la connais, elle pourrait accueillir sa future coépouse à coups de pilon sur la tête, comme les femmes émancipées le font à la télé ! (Les rires redoublent. Les femmes s’amusant plus que les hommes).
LE CHEF DE MISSION : C’est tout à fait possible, Jacques ! Madame mon épouse a tendance à suivre un peu trop à la lettre les enseignements du petit écran ! En tout cas, je persiste à croire et à affirmer que Monsieur le Directeur et Chef de Village a le mérite de gérer chez lui un exemple de coexistence pacifique vraiment…
JACQUES : Vraiment exemplaire !
LE CHEF DE MISSION : Exemplaire ! Voilà le mot juste ! (Bas, mais fulminant à son compagnon). Et tu t’es permis de le trouver avant moi, sans ma permission officielle ! Combien de fois faudra-t-il te répéter que tu ne dois jamais te montrer plus intelligent que moi quand nous sommes en public ? Tu oublies que je suis ton Chef hiérarchique ? Un Chef est forcément plus intelligent et plus cultivé que son subordonné ! Plus intelligent et plus cultivé par décret ! Tu as bien compris ?
JACQUES (Baissant la tête, douché) : Oui Monsieur le Chef de Mission !

Guillaume Oyono Mbia. Le Bourbier, Éditions CLÉ, 2002.

I. Communication / 5 pts

l. a. En vous fondant sur des indices précis, identifiez l’émetteur dans l’extrait : « Je persiste à croire et à affirmer […] un exemple de coexistence pacifique ». 1,5 pt.
b. De quel type d‘énoncé s’agit-il ? 1 pt.
2. Soit l’extrait : « elle pourrait accueillir sa future coépouse […] font à la télé ! »
a. Identifiez le présupposé et le sous-entendu contenus dans cet énoncé. 1,5 pt.
b. Que signifient exactement ces propos ? l pt.

II. Morphosyntaxe / 5 pts

l. l. Relevez les phrases exclamatives dans la dernière réplique du Chef de Mission. 1, 5 pt
b. Dites ce que chacune d’elles exprime. 1 pt.
2. a. Relevez les connecteurs logiques dans les six dernières lignes du texte. 1,5 pt.
b. Précisez leurs valeurs d’emploi. 1 pt.

III Sémantique / 5 pts

l. a. Expliquez le mot « décret » employé dans le texte. 1 pt.
b. Est-il employé au sens dénote ou connoté ? Que révèle cet emploi ? 1,5 pt.
2. Soit l’extrait : « Deux femmes et douze enfants par ces temps de crise, il faut le faire ! »
a. Relevez un élément de phraséologie dans cet extrait. 1,5 pt.
b. Dites ce qu’il signifie. 1 pt.

IV. Rhétorique des textes / 5 pts

1. a. En vous fondant sur des indices précis, identifiez la tonalité dominante de ce texte. 1,5 pt.
b. En quoi cette tonalité est-elle conforme à l’intention de l’auteur ? 1 pt.
1. a. Identifiez la figure de style contenue dans la phrase : « elle pourrait accueillir sa future coépouse à coups de pilon sur la tête, comme les femmes émancipées le font à la télé ». 1,5 pt.
b. Qu’exprime-t-elle exactement ? 1 pt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

close