Les poubelles semblaient désespérément pauvres ce jour-là. Vides et soigneusement récurées par les éboueurs de la municipalité, ces gros récipients, d’habitude infects, nauséabonds et peuplés d’asticots en transe, scintillaient au

close