Le texte ci-après comporte certaines fautes. Corrigez-les en rayant d’un seul trait le mot erroné et en écrivant le mot juste au-dessus du mot faux.

Rencontre avec un gorille
L’instant temps attendu ne tarda point La bête arriva, bavant de fureur. Une fois qu’elle fût en face de l’être humain, elle s’arrêta nette. Elle ne comprit point pour quelle raison sa course fulgurante avait été stoppée, mais elle s’arrêta et observa attentivement cet être qui en divers poings lui était semblable. Ils avaient la même morfologie mais cette créature lui provoquait pourtant des sensations désagréables, comme des frissons. Lui, le puissant gorille, intimidée par cette sillouette plus frêle que sa masse énorme et imposante mais de laquelle émanait une puissante aura. Elle dégageait une certaine force, une impression de comandement et un confus sentiment de supériorité.
ce fut sans doute une mine dédaigneuse qui déterminat l’assaut de la bête. Se souvenant de tous les malheurs que cet être et ses semblables avaient infligé aux siens, elle crut maintenant que tout avait été prémédités, du piège le moins meurtrier aux massacres de masse. Elle venait de le lire dans le regard de celui qui se trouvait en fasse d’elle, sûre des armes qu’il arborait si fièrement, défiant.

ABIA Alain Viany, Le général Blanc et la fillette Noire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

close