Infos Utiles

Tout Savoir sur la Carte Nationale d’Identité Camerounaise: documents à fournir, où l’établir et Rapidement

Tout Savoir sur la Carte Nationale d’Identité Camerounaise: documents à fournir, où l’établir et Rapidement

La Carte Nationale d’Identité est un document en polycarbonate, plastifié et sécurisé, établi sur fond pré-imprimé selon la norme ISO/CEl 7810 sous le format 10-1. Elle est informatisée, biométrique, personnelle et contient une puce électronique.

Tout Savoir sur la Carte Nationale d'Identité Camerounaise: documents à fournir, où l'établir et Rapidement
Tout Savoir sur la Carte Nationale d’Identité Camerounaise: documents à fournir, où l’établir et Rapidement

En cas de première demande :

l’ancienne carte nationale d’identité, le cas échéant ; une copie d’acte de mariage, pour les femmes mariées ; une pièce justificative de la profession, s’il y a lieu ; un certificat de nationalité signé du Président du Tribunal de Première Instance.

Voici en bref les Pièces exigibles pour la carte nationale d’identité au Cameroun.

  • Une photocopie certifiée conforme de l’acte de naissance légalisé à ta marie.
  • Un certificat de nationalité (palais de justice).
  • Le justificatif de la profession.

Pour élève : carte scolaire ou bulletin.

Pour les étudiants carte d’étudiant ou reçu d’inscription à l’université.

  • Photocopie certifiée conforme de l’acte de mariage pour la femme mariée.
  • L’original de l’ancienne CNI en cas de péremption ou de détérioration.
  • Photocopie de l’ancienne CNI et le certificat de perte de l’ancienne CNI.

NB : La somme exigée pour la carte nationale d’identité est de 2800 francs CFA, pas un sous de plus. Bien vouloir se présenter avec 2800 FCFA exactement pour éviter les problèmes de monnaie.

Comment faire établir une carte d’identité au Cameroun?

Il suffit de se rendre dans une sous préfecture, une mairie ou un des services du Gouverneur muni des documents requis pour la certification mentionnée précédemment.

Ou Fait-on la carte d’identité au Cameroun ?

Le Décret no 2016/375 établit que la carte nationale d’identité est délivrée par le Délégué général à la Sûreté nationale (DGSN) (Cameroun 2016, art. 5(1)). Sa production est assurée par le Centre national de production des titres identitaires (CNPTI) (Cameroon Tribune 8 août 2016; Le Jour 8 août 2016).

Comment refaire une CNI perdue au Cameroun ?

Si vous souhaitez obtenir rapidement une nouvelle carte d’identité, vous ne devez pas faire une déclaration de perte auprès des autorités compétentes. Celle-ci se fera directement au guichet de la mairie, au moment de déposer votre dossier de demande de nouvelle CNI.

Pourquoi les CNI ne sortent pas au Cameroun ?

Depuis plusieurs mois, les services de délivrance des cartes nationales d’identité et des passeports camerounais connaissent de fortes perturbations. Les autorités évoquent des dysfonctionnements techniques et un changement d’opérateur, mais peinent à calmer l’agacement des citoyens

Est-il obligatoire d’avoir une carte d’identité sur soi ?

Non, aucun texte ne vous oblige à demander une carte d’identité. Par ailleurs, pour la plupart des démarches, il faut prouver son identité. … Si vous n’avez aucun titre d’identité, vous risquez donc d’avoir des difficultés.

Quelle différence entre un passeport et une carte d’identité ?

Un passeport est un livret de 32 pages (passeport normal) ou 66 pages (passeport d’affaires) sur lesquelles peuvent être apposés des visas et des cachets. Une carte d’identité est un document de la taille d’une carte de crédit, pratique à transporter dans un portefeuille par exemple.

Le Cameroun et Gemalto relèvent ensemble le défi de l’identité

Sécuriser, une nécessité

Lancée en aout 2016,  la nouvelle carte nationale d’identité du Cameroun et la refonte totale du système d’identification et de fabrication des nouveaux titres illustrent la volonté des autorités de renforcer la sécurité sur le territoire en luttant en particulier contre l’usurpation d’identité et la fraude documentaire.

La production de la carte nationale d’identité est complétée par celle d’autres titres tels que la carte de séjour, la carte de réfugié, la carte professionnelle du personnel de la délégation générale à la sûreté nationale, la carte de retraite pour les fonctionnaires de la sûreté nationale, avec une extension possible à d’autres administrations publiques ou privées.

Le choix de l’innovation technologique et de l’autonomie

Avec Thales, la Délégation Générale à la Sûreté Nationale (DGSN) du Cameroun a choisi la solution technologique innovante qui, dans le domaine des documents d’identité sécurisés, permet de positionner le Cameroun à la pointe des pays d’Afrique.

Les titres électroniques et biométriques, au format d’une carte de crédit, sont conçus pour lutter contre la contrefaçon et comportent de multiples systèmes de sécurité, visibles et invisibles​.

Ils intègrent pour la première fois le portrait couleur du porteur gravé au laser en haute définition, non pas en surface, mais à l’intérieur même du corps de la carte.
Cette approche innovante est une première en Afrique Elle offre aux citoyens du Cameroun les avantages d’une pièce d’identité incontestable.

Carte d'identité biométrique au Cameroun

Les titres en polycarbonate Gemalto sont plus résistants à l’humidité, à la chaleur et au vieillissement. Ce plastique aux propriétés uniques de marquage et de solidité, qui permet d’obtenir un taux de fiabilité et de sécurité beaucoup plus élevé que les matériaux précédemment utilisés.

Ils sont pourvus d’un microprocesseur qui combine la sécurité physique du document avec un moyen de sécurité électronique. Cette nouvelle dimension ouvre ainsi des possibilités d’identification électronique pour de multiples nouveaux usages.

Ils permettront en particulier l’accès sécurisé à des services électroniques de type e-gouvernement via des portails Internet, grâce à une authentification forte électronique par l’intermédiaire de certificat numérique émis par l’autorité de délivrance de la carte.

​​

Détail de la nouvelle carte d'identité au Cameroun

La thématique graphique des nouvelles cartes visible au verso : elle représente un paysage du village de Rhumsiki situé dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun. Des motifs et figures géométriques abstraites ont été reproduits sur l’ensemble de cette face, inspirés des tissus traditionnels camerounais.

Les titulaires de ces cartes pourront également signer électroniquement des documents à l’aide d’un certificat numérique.

Enfin, les nouveaux titres sont biométriques et intègrent deux empreintes. Si elle a été choisie, c’est que la biométrie s’est rapidement distinguée comme la technologie la plus pertinente pour affirmer avec assurance l’identité du porteur et par conséquent lutter efficacement contre le vol d’identité.

Le Cameroun modernise également à la fois sa solution d’enregistrement des citoyens en choisissant la plateforme d’enrôlement  Gemalto et sa solution de personnalisation des cartes avec le logiciel Gemalto Issuance qui met en œuvre la technologie de gravure couleur au laser.

Vérification mobile

Les autorités ont également choisi les terminaux mobiles de vérification de Thales.

Grâce à au programme complet de formation, de maintenance et de transfert de connaissances de Thales en cours, la DGSN pourra exploiter en toute autonomie le système entièrement intégré. La DGSN sera ainsi en position de prendre complètement en charge l’enregistrement des citoyens, la délivrance des cartes personnalisées, puis de les vérifier à l’aide des terminaux fournis.

Une organisation rigoureuse et des complémentarités essentielles

Au-delà des complémentarités des acteurs et de la rigueur de l’organisation, l’expertise de Thales, associée à celle des autorités camerounaises et leur volonté commune de réussir, revêtent une importance capitale pour la réussite du projet.

Elles sont aussi la parfaite illustration de comment une autorité publique maître d’ouvrage, et un industriel maître d’œuvre, peuvent travailler efficacement, en étroite collaboration, dans un esprit de confiance mutuelle, pour la définition d’un projet national de grande envergure et ainsi, moderniser le pays.

Vers une mutation profonde du système, avec l’identité numérique

Le Cameroun et Thales sont convaincus que sécuriser l’identité nationale des citoyens et protéger leur vie privée ne peut se réduire, ni à une simple évolution du système, ni à la fourniture de titres nouvelle génération. Il faut aussi trouver en parallèle les moyens de s’adapter à l’environnement sécuritaire, social, économique et technique.

Une mutation profonde du système s’impose à tous les niveaux : exigences techniques, fiabilité, sécurité, pérennité, gestion ou gouvernance du projet. Le champ d’action, autrefois limité à la production de titres, est donc élargi à la refonte informatisée totale du système d’identification, avec l’objectif majeur d’augmenter encore le niveau de sécurité et de protection.

Pour permettre au Cameroun d’atteindre ses objectifs, Thales propose un outil structurant,  dans un espace numérique de confiance, avec un haut niveau de sécurité, d’interopérabilité et de protection des données : l’identité numérique.

Le choix de la modernité pour dynamiser l’économie

Après avoir affiché clairement l’objectif de mettre le Cameroun sur la voie de l’émergence à l’horizon 2035, les autorités ont lancé un programme de grands projets structurants qui visent à moderniser le pays et ses services publics, et à en dynamiser l’économie.

La vigueur économique, confirmée en 2014 avec plus de 5,3 % de croissance, n’a fait qu’accélérer cette modernisation.

Face à l’évolution des échanges et des transactions électroniques, l’identité numérique offre justement aux citoyens des moyens d’identification modernes, qui leur permettent d’accéder à des services en ligne, de façon sécurisée et simple, et dans le respect de leur vie privée. Ces garanties ne peuvent que contribuer à dynamiser le secteur public, grâce aux services qu’il est ainsi en mesure de procurer (eGouvernement), et, pour le secteur privé, à renforcer sa compétitivité.

Au-delà du bond technologique vers plus de sécurité et de protection de l’identité qu’elle représente, la sécurisation de l’état civil permet donc au Cameroun d’ouvrir la porte à une économie numérique de confiance​ sur laquelle il peut s’appuyer. Elle contribue ainsi au développement économique et social, et à la compétitivité du pays pour un plus grand rayonnement national et international.

Identité au Cameroun

Renforcer la confiance

Si le Cameroun affiche sa détermination à vouloir informatiser et sécuriser les données et documents ayant trait à l’identité civile – notamment dans l’exercice de la lutte contre la fraude documentaire et l’usurpation d’identité – c’est qu’il est pleinement conscient de l’importance que revêt l’identification des personnes : elle est le fondement d’une société qui reconnaît à ses individus la valeur qui leur est due.

Le choix de la modernité, l’engagement à protéger les camerounais, leur identité et leurs droits, la reconnaissance des valeurs qui leur sont dues, constituent pour l’état autant de moyens de consolider une confiance devenue essentielle pour poser les fondations de la future citoyenneté Camerounaise.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page