Le candidat traitera l’un des trois sujets au choix.

Texte : Le vandalisme scolaire

Le vandalisme scolaire est incontestablement une réalité importante dans tous les pays évolués. Aux États-Unis, l’Association nationale des directeurs pour la sécurité scolaire a estimé le coût du vandalisme relevé dans les écoles américaines à plus de cinq cent quatre-vingt-dix millions de dollars par an au cours de la décennie l970-l980. En 1979, à Rotterdam, les dégâts dus au vandalisme atteignaient la somme de cinq millions de florins (environ 5 000 000 de FF) et, en Suède, pour l’année I981, le coût était de l’ordre de l45 millions de FF.
Les mêmes comportements sont enregistrés un peu partout et des interventions appropriées seraient donc nécessaires. Ces dernières n’ont cependant guère de chance de se révéler efficaces sans une compréhension suffisante des motivations qui incitent de jeunes élèves a de telles conduites. Or, trop peu d’études ont été consacrées au vandalisme surtout en Europe. Sans doute filment-elles plus nombreuses aux États-Unis, mais des chercheurs américains se sont généralement bornés à la description des divers actes de vandalisme en évaluant le coût entrainé par les détériorations. Les psychologies ont tenté de caractérise‘ la population vandale en fonction de variables individuel] (tels l’âge, le sexe ou le niveau scolaire, par exemple), de variables socio-économiques ou encore de facteurs qui sont spécifiquement du ressort de l’école, s savoir les programmes et l’organisation scolaire. De pareilles tentatives n’ont toutefois pas permis de progresser dans le sens de la suppression ou d’une atténuation du phénomène.
Par ailleurs, certains pédagogues ont parfois proposé des plans d’action destinés à limite’ le vandalisme en milieu scolaire. G. Zwier et N. Mac Vaughan (I984) ont envisagé trois orientations. En premier lieu, une orientation conservatrice qui considère le vandale comme un sujet déviant et, dans cette perspective, la prévention exigerait l’augmentation de la rigueur de l’entourage. Dans le cadre de la deuxième – qualifiée de libérale – le vandale est présenté en tant que victime de l’environnement physique ou social de l’école, c’est-à-dire du système scolaire. Une participation des élèves à la remise en état de locaux ou du matériel endommagé et une surveillance accrue auraient surtout dès lors, un effet bénéfique. L’hypothèse avancée par la troisième, l’orientation radicale, est celle d’une réaction normale à une situation abrutissante. L’anonymat du groupe et l’esprit de compétition, qui caractérisent toujours la plupart des établissements d’enseignement, susciteraient des actes de vandalisme envers l’institution elle-même. Les auteurs affirmaient que, dans cette perspective, c’est au niveau de la communauté dans son ensemble qu’il y aurait lieu d’agir.
Un autre plan était basé sur un fonds constitué grâce aux cotisations des élèves. Ce fonds devrait servir à la réparation des dégâts, causés par les vandales, mais également, s’il n’était pas dépensé a cet effet, à la réalisation de certains projets mis au point par les élèves eux-mêmes. Aucun de ces plans n’a cependant été testé à l’occasion d’une expérimentation suivie d’une évaluation précise. Dans la mesure où il n’avait pas pour fondement une étude clinique ou expérimentale qui aurait conduit à une compréhension véritable du vandalisme et à l’identification des variables causales.
D’autre part, les vandales ne constituent forcément pas un groupe homogène et les nombreuses variables qui peuvent favoriser l’adoption de ce genre de comportements sont sans doute fort différentes les unes des autres. Par conséquent, la prévention du vandalisme, au lieu de se limiter à quelques interventions ponctuelles habituellement fondées sur l’intuition, devrait s’insérer, pensons-nous, dans le contexte d’une préparation systématique des jeunes à la vie sociale.

Marcel Frydman. Jeunes, éducation et vilence, 2008.

I Analyse / 9 pts

Ce texte comporte 566 mots. Vous l’analyserez en 189 mots. Une marge de 19 mots en plus ou en moins sera tolérée. Vous indiquerez le nombre exact de mots utilisés à la fin de votre analyse.

II Discussion / 9 pts

Marcel Frydman écrit : «Le vandale est présenté en tant que victime de l’environnement physique on social de l’école, c’est-d-dire du système scolaire ».

À votre avis, le vandale est-il toujours une victime du milieu scolaire ? Vous répondrez à cette question dans un développement argumenté illustré d’exemples inspirés de vos observations de la société.

3- Présentation / 2 pts

Sujet de type 2 : Commentaire composé

NIEDERMERYER

Vous êtes accusé de haute trahison. Vous avez trahi l’Empereur. Vous avez trahi l’État allemand. Plaidez-vous coupable ou non coupable ?

DUALLA MANGA

Je plaide non coupable.

NIEDERNIEYER

Je vous apprends, au cas où vous ne le sauriez pas, et je vous rappelle, au cas où vous l’aurez oublié, qu’un accusé qui passe spontanément aux aveux peut obtenir la clémence du Tribunal, tandis que celui qui se complait dans le mensonge sera plus sévèrement puni.

DUALLA MANGA

Je le sais. Mais même si on écarte l’idée de punition, mes lèvres n’ont jamais proféré de contre-vérité. En d’autres termes, je ne sais pas mentir.

NŒDERMEYER

Très bien l Répondez donc avec franchise à ma question, cela simplifiera les choses et nous évitera d’allonger inutilement les débats. Reconnaissez-vous avoir trahi l’Empereur et l‘État allemand ?

DUALLA MANGA

Je vous ai déjà répondu. Je n’ai trahi ni l’Empereur ni l’État allemand. C’est la stricte vérité.

NIEDERMEYER

Reconnaissez-vous tout au moins avoir semé et entretenu des idées de révolte dans l’esprit des fils de ce pays ?

DUALLA MANGA

Non !

NIEDERMEYER

Attention ! Ne niez pas l’évidence ! .le peux à tout moment mettre sous vos yeux la preuve de votre culpabilité.

DUALLA MANGA

Je vous mets au défi de le faire !

NIEDERMEYER

Très bien ! Mais je vous préviens, vous le regretterez amèrement ! Vous êtes l’instigateur et le chef de file du mouvement de révolte dirigé contre le Gouvernement de Reich. Après avoir réussi à rendre vos frères Douala hostiles au pouvoir établi, vous avez embarqué les autres tribus dans une affaire qui ne les concerne pas… Vous avez envoyé des émissaires à Yaoundé, à Banyo, à Dschang, a N’Gaoundéré, chez Fo-Nyonga à Bali, chez Tettang à Bagam et chez le sultan des Bamoun à Foumban. Vos messages demandaient à leurs destinataires d’entrer en rébellion contre nous.

David Mbanga Eyombwan, Ngun a Jemea, IV1.

Sans dissocier le fond de la forme, vous ferez de cet extrait un commentaire composé. À l’aide des indices d’énonciation, des types de phrase, des champs lexicaux, des répliques, etc., vous pourrez montrer comment Dualla Manga défie Nierdenneryer qui s’évertue à le culpabiliser. ‘

Sujet de type 3 : Dissertation

Au sujet de l’activité poétique, Roland Lowe déclare : «La poésie restitue les angoisses éternelles de l’homme, cible la bêtise humaine ».

En vous référant aux œuvres lues ou étudiées , commentez et discutez ce point de vue fondé sur les fonctions de la poésie dans la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

close